CCAS
image_cures-thermales

Les cures thermales

Mis à jour le 29/11/2017

En matière de cure thermale, en tant que ressortissant de la CCAS, vous pouvez bénéficier de deux types de prise en charge : sans conditions de ressources, sous conditions de ressources. Dans les deux cas, certaines conditions et formalités doivent être respectées.

La prise en charge sous condition de ressources



Si les ressources annuelles de votre foyer sont inférieures à un certain plafond, les frais de transport et d'hébergement liés à la cure thermale peuvent être pris en charge par la CCAS.


Le plafond de ressources

Pour une cure thermale prescrite, le montant du plafond de ressources est fixé à 14 664,38 € (plafond inchangé depuis le 1er janvier 2014 pour une personne seule), ce montant étant majoré de 50 % (soit 7 332,19 €) pour le conjoint et pour chacun des ayants droit.


Les frais de transport

Pour qui ?
Le curiste et éventuellement la personne accompagnant le malade lorsque celui-ci ne peut se déplacer sans l'assistance d'un tiers en raison de son jeune âge (au maximum 18 ans) ou de son état de santé.

Quel que soit votre mode de transport, le remboursement s'effectuera sur la base du tarif du billet SNCF aller/retour en 2ème classe, à hauteur de 65 %, sauf si le mode de transport utilisé est moins onéreux.
Dans ce cas, le remboursement ne peut pas dépasser le montant des dépenses réellement engagées (ex : voiture particulière).

Les frais de séjour dans la station («forfait d'hébergement»)

Le forfait d'hébergement, d'un montant fixé par arrêté ministériel, est remboursé à 65 % du tarif en vigueur (150,01 € depuis le 1er janvier 2014).